BORA BORA
SITE OFFICIEL / OFFICIAL WEBSITE
Le temps à Bora Bora 10:44 AM
Tel. +689 40 60 58 00
courrier@commune-borabora.pf

Le maire

Gaston TONG SANG 250

M. Gaston TONG SANG, né le 7 août 1949 à Bora Bora, est ingénieur de formation. Il obtient son diplôme d’ingénieur HEI à Lille (Hautes études industrielles, génie civil) spécialisé en béton armé et précontraint au Centre des Hautes Etudes de la Construction de Paris. Revenu en Polynésie française en 1976, il intègre la fonction publique territoriale au sein des services de l’Equipement.

Rapidement, il intègre le gouvernement local en qualité de chargé de mission avant de devenir le directeur de cabinet du ministre de l’Equipement de 1984-1986. Puis, il devient ministre de l’Equipement et de l’Aménagement (avril 1986 à décembre 1987 ; avril 1991 à mai 2001). Il détient ensuite le ministère des Affaires foncières (mai 2001 à octobre 2004) et celui des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Industrie, du Commerce et de l’Energie (octobre 2004 à février 2005). Il est élu à l’assemblée de Polynésie française depuis 1991.

Elu Maire de Bora Bora en 1989, il accède la même année à la fonction de Président du Syndicat pour la Promotion des Communes de Polynésie française jusqu’en 2008.

A 40 ans, Gaston TONG SANG entame sa carrière politique en intégrant la Fédération du Tahoeraa Huiraatiraa où il mènera la liste de l’archipel des îles Sous-le-Vent. En octobre 2007, porté par l’union des forces autonomistes, il accède pour la première fois à la présidence de la Polynésie française le 26 décembre 2006. Se met alors en place un gouvernement d’union autonomiste composé de ministres issus du Tahoeraa Huiraatiraa, du Aia Api, du Rautahi et du Te Niu Hau Manahune.

En juillet 2007, les ministres issus du Tahoeraa Huiraatiraa démissionnent du gouvernement. Une scission apparaît alors de manière évidente au sein du parti Tahoeraa Huiraatiraa. C’est ainsi que le 31 août 2007, Gaston TONG SANG est renversé à la suite de l’adoption d’une motion de censure, votée par son propre parti, le Tahoeraa Huiraatira, et le parti indépendantiste.

En octobre 2007, il crée son propre parti politique, O Porinetia To Tatou Ai’a, Ma Polynésie, Mes racines. Puis, il fédère tous les partis politiques autonomistes sous une seule liste To Tatou Ai’a qu’il mène en tête des élections territoriales de 2008 en remportant 27 sièges de l’assemblée de Polynésie française, pour 46% du suffrage exprimé selon la loi du scrutin proportionnel sans prime majoritaire.

Le 15 avril 2008, il accède pour la deuxième fois, pour une durée de 10 mois, aux hautes fonctions de président du gouvernement de la Polynésie française. Puis, il revient pour la troisième fois Président de la Polynésie française le 24 novembre 2009 jusqu’au 1er avril 2011. En 2013, alors inscrit sur la liste A Ti’a Porinetia de Monsieur Teva ROHFRITSCH, il a été élu par les îles Sous-le-Vent aux élections territoriales. Convaincu par les actions et la politique du gouvernement de M. Edouard FRITCH, le groupe ATP a rejoint le mouvement majoritaire à l'assemblée, le Tapura Huiraatira.

Gaston TONG SANG a reçu plusieurs distinctions honorifiques récompensant sa grande générosité démontrée aux travers de ses actions d’homme et de politicien. Il fut ainsi décoré Chevalier de la Légion d’honneur, Chevalier de l’ordre national du Mérite, Chevalier dans l’ordre de la Palme académique.